Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Phoebe

Le blog de Phoebe

Une autre manière de traiter, de décrypter et de comprendre ce que l’on nous donne à voir, à écouter, à lire…


Le Yi Jing, textes et signes # 2

Publié par Phoebe sur 21 Août 2009, 10:53am

Catégories : #Chroniques philosophiques

Le Yi Jing nous confronte à plusieurs moments ou composants de la situation à analyser quand nous n'en voyons qu'une seule. L'idéogramme est lié à l'hexagramme (représentation concrète du Yin & Yang), système de traits à six niveaux représentant une pensée globale.
Il existe plusieurs sortes d'hexagrammes :

* L'hexagramme tiré obtenu lors du lancer des pièces ou du tirage des bâtonnets.
* L'hexagramme muté ou de perspective, nécessaire si l'hexagramme tiré comporte des traits mutants indiquant un changement de polarité.
* L'hexagramme opposé est une figure complètement extérieure à celle de l'hexagramme tiré. Il permet de définir de ce que la situation n'est pas afin d'éliminer les possibilités qui ne la concernent pas. Il fonctionne comme un contre-jour, aidant à mieux faire ressortir le champ d'application de l'hexagramme.

Il existe plusieurs textes de référence afin de pouvoir le décripter :

Le Jugement est une appréciation globale de la figure comprenant plusieurs éléments appelés formules mantiques, fournissant des indications sur les flux énergétiques du moment. Elles sont au nombre de six.

La Grande Image est un exemple d'attitude à observer en la circonstance. C'est un commentaire rattaché à la Dixième Aile. Il apporte des informations utiles quant au comportement adéquat. Le conseil est calqué sur les forces de la Nature décrites par les trigrammes (divisions unitaires de l'hexagramme).

La Dixième Aile est une formule brève, donnant un éclairage brut, un rappel utile d'un élément de base qu'il convient de ne pas négliger.

Le Texte des traits se rapporte directement à l'étude de l'hexagramme de perspective et n'est à consulter, si et seulement si, l'hexagramme tiré comporte des traits mutants.

Les six traits de l'hexagramme constituent six niveaux de développement de la situation qu'il décrit et représentent les différents stades de son évolution. Les traits mutants apportent généralement un éclairage plus fin que le Jugement.
S'il y a contradiction, le Texte des traits prévaut sur celui du Jugement, car il indique le niveau particulier où la problématique de l'hexagramme se joue.

Les images apparaissant dans le Texte des traits font souvent allusion à des circonstances historiques ou à des pratiques rituelles. Il sera donc nécessaire de transposer leur signification dans notre contexte et de trouver l'équivalent actuel des mouvements énergétiques qu'elles supposent.

Les trigrammes

Divisions de l'hexagramme, ils sont des éléments importants pour l'approche et la compréhension du Yi Jing.
L'usage du trigramme est précieux car il aide à la mémorisation des hexagrammes.


K'ien = Qian = Ciel = Elan créatif
Touei = Dui = Brume = Echanger
Li = Li = Lumière (feu) = Filet d'oiseleur
Tchen = Zhen = Tonnerre = Ebranler
Souen = Xun = Vent/racine (bois) = Se modeler
K'an = Kan = Ravin (eau) = S'entraîner au passage des ravins
Ken = Gen = Montagne = Stabiliser
K'ouen = Kun = Terre = Elan réceptif

Après avoir procédé au tirage de l'hexagramme et à l'analyse des trigrammes, il convient de se reporter au tableau ci-dessous afin de trouver l'hexagramme de référence permettant l'étude de la situation.
En général, il convient de poser une question introduisant le "je" et un verbe d'action, dans le présent.



La hiérarchie des places

Il est important de connaître les différentes fonctions associées à chaque niveau de l'hexagramme. Cette connaissance est essentielle pour l'analyse d'un tirage. Elle sert également à la compréhension de la valeur du trait en mutation, indiquant le ou les niveaux où se trouvent le ou les 
nœuds de la situation considérée.


Le premier trait constitue l'entrée, c'est-à-dire, la découverte de la situation.
Le deuxième trait  est le préfet, il représente le travail et la gestion concrète de la situation. Il est le reflet du cinquième trait.
Le troisième trait correspond au passage, une expérience acquise aux deux niveaux de la Terre.
Le quatrième trait représente le ministre, une maîtrise obtenue au long des phases précédentes.
Le cinquième trait représente le souverain, un stade accompli d'une situation maîtrisée, assumée et dirigée.
Le sixième et dernier trait constitue la sortie et indique le point d'achèvement et de retombée.

Le Yin & le Yang

Le symbole du Yin & Yang est le taijitu, emblème de la dualité, il est parfois entouré de douze hexagrammes.



Le Yin représente le noir (ou le bleu), le féminin, la lune, le sombre, le froid, le négatif, etc.
Le Yang représente le blanc (ou le rouge), le masculin, le soleil, la clarté, la chaleur, le positif, etc.

Dans le Yi Jing, il existe deux Yin et deux Yang :

Le Yin mutant ou vieux Yin, dont la valeur numérique correspond au chiffre 6.
Le Yin naissant ou jeune Yin, correspondant au chiffre 8.
Le Yang mutant ou vieux Yang, dont la valeur numérique est 9.
Le Yang naissant ou jeune Yang, correspondant au chiffre 7.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents