Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog de Phoebe

Le blog de Phoebe

Une autre manière de traiter, de décrypter et de comprendre ce que l’on nous donne à voir, à écouter, à lire…


Appel à création(s)

TEXTE DE STEPHANE GOUDET

Directeur du cinéma municipal Georges Méliès de Montreuil-sous-Bois et universitaire

Appel à création(s)

« Les actualités démocratiques en salles »

« Soit trois constats récurrents, comme amplifiés par les incendies qui ont frappé les banlieues en novembre 2005 et les manifestations récentes contre le Contrat Première Embauche :

Premièrement, l’insatisfaction de nombreux téléspectateurs et lecteurs de presse devant le traitement quotidien de l’information, réduite à ses dimensions spectatorielles, communicationnelles ou strictement événementielles, au détriment de l’analyse sociale, historique, politique ou culturelle.

Deuxièmement, le désir croissant mais assez vague et souvent populiste de « faire de la politique autrement » (hors des partis et des enjeux de pouvoir et plutôt à l’échelle locale).

Troisièmement, la multiplication des outils de créations vidéographiques au sein des familles et des structures associatives, ainsi que le développement des moyens de diffusion de ces images, sur Internet comme en salles de cinéma.

De ces trois constats simultanés est née une idée simple : pourquoi ne pas redonner naissance aux actualités cinématographiques en salles (puis sur internet), mais cette fois en permettant à tout un chacun de proposer, par la vidéo, sa lecture du fait du jour ou de la semaine ? Deux à six minutes d’un film au dispositif très simple ou fort élaboré qui nous éclairerait, chaque fois, sur un fait précis, local, national ou international, perçu et interprété subjectivement, avec la possibilité de le décliner en feuilleton, en journal du mois ou de l’année, collectivement, dans l’esprit des groupes « Dziga Vertov » et « Medvedkine » ou individuellement, à la manière récente d’un Chris Marker pour Chats perchés, qui rend hommage à Léon Schwartzenberg en montrant la centaine de Chinois sans papiers venus assister à ses funérailes quand les télévisions se sont bien souvent arrêtés au très court exercice de sa fonction ministérielle.

Nous, salles de cinéma classées Art & Essai, sommes en mesure d’offrir la possibilité d’un réel contrechamp à l’actualité télévisuelle et d’une novellle approche que l’on peut espérer à la fois plus sensible, plus précise peut-être et parfois plus juste et analytique de la vvie de la Cité. A la manière des films courts que nous présentons en première partie de séances (grâce au travail de l’Agence du court-métrage), nousprogrammerions périodiquement des films d’actualités, dont nous aurions initié la création, en lien avec les centres de quartier, les ateliers vidéo de nos villes ou les particuliers désireux  de prendre part à l’initiative, cinéastes amateurs et professionnels compris. Peut-être pourra-t-on, par exemple, mettre à profit et à disposition du public les images qui, selon toute vraisemblance, ont été tournées par les habitants des quartiers sensibles pendant les incendies de novembre dernier et qui, curieusement, n’ont pas été diffusées par les chaînes de télévisions, en dépit de leur goût certain pour les petites productions amateurs depuis le 11 septembre 2001 et le tsunami de 2004.

Avec le soutien des associations existantes (Association française des Cinémas d’Art et Essai, Groupement National des Cinémas de Recherche, Cinéville…), ces films d’actualité pourraient aisément circuler dans le réseau des salles volontaires. Une dizaine d’établissements français devrait suffire à initier un tel objet, dont on peut espérer –avec quelque ambition – qu’il aura également, à terme, des répercussions ponctuelles sur la création ou le renforcement d’ateliers vidéo locaux, où se retisse du lien social.

Il va sans dire que de nombreux films ainsi produits ne seront pas diffusables en public, car sans intérêt hors du cercle de leurs créateurs, que ce soit sur un plan technique, esthétique voire politique. La démagogie, très en vogue en ce moment à gauche comme à droite, est l’un des écueils inhérent au projet. La prérogative du programmateur (choisir ce qu’il montre et en répondre si besoin est) devra donc plus que jamais être rappelée et assumée. Corrélativement, son travail déjà considérable en ces temps d’inflation du nombre de sorties sur grand écran, sera accru. Mais le jeu n’en vaut-il pas réellement la chandelle ?

La renaissance de ces actualités, en cette année de commémoration du cinquantenaire du mouvement Art & Essai, n’est-elle pas l’un des moyens, fût-il modeste, de contribuer au débat démocratique, d’encourager un tant soi peu le renouvellement des spectateurs… et des créateurs, de favoriser la mixité sociale et culturelle des publics en programmant ces petits films non sur des séances spéciales, mais en premières parties de films adéquats, avec ou sans rencontres. A l’heure où de nouvelles menaces, pèsent sur l’avenir des salles Art & Essai (pressions économiques croissantes dues, notamment au développement des autres moyens d’accès aux films, prochaine arrivée du numérique, dont l’équipement coûteux risque de renforcer le pouvoir des plus puissants distributeurs), les cinémas engagés dans ce dispositif pourraient revendiquer, le soir de ces projections, une place centrale dans l’espace social, culturel et politique de nos villes, en rappelant qu’elles sont à la fois des lieux de propositions artistiques et, dans le même geste, des lieux d’échanges et de confrontations des opinions, des sensations, des idées et des regards. »

ADRESSES UTILES

* Association Française des Cinémas d'Art & Essai
12, rue Vauvenargues
75018 Paris
Tél : 01.56.33.13.20
Mail : afcae@art-et-essai.org
Site : http://www.art-et-essai.org

* Agence du Court-Métrage
http://www.agencecm.com/

* Association des Cinémas de Recherches d'Ile-de-France
57, rue de Châteaudun
75009 Paris
Tél : 01 48 78 14 18
Mail : contact@acrif.org
Site : http://www.acrif.org

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents